Recycler ses masques chirurgicaux : c’est possible

Actualités

[18 mars, Journée mondiale du recyclage]

Dans le cadre de sa démarche RSE, Raffin Medical s’engage pour réduire son impact environnemental. Alors que les masques sont devenus notre quotidien, ils génèrent de centaines de tonnes de déchets. Nous travaillons alors avec des partenaires reconnus et agréés, dans l’Ain, afin de recycler nos masques !

L’association TEHP, un Territoire à Energie Humaine Positive :

« La préservation de notre planète et l’engagement de tous envers le développement durable sont des enjeux primordiaux de notre décennie.
La pandémie et la crise sanitaire actuelle nous obligent à inventer et innover dans un contexte difficile : la protection individuelle de chacun par le port du masque.

Par conséquent, les masques jetables créent des déchets et se comptent en millions par semaine en France. (en période Covid : 200 millions /semaine)

Les masques collectés sont traités, broyés, puis la matière est préparée, filée, tricotée et confectionnée : le T-shirt est prêt !

100 % du masque est recyclé !

Unique en France grâce au savoir-faire des industriels du territoire qui s’engagent dans un défi sanitaire, environnemental et technique. Défi relevé !

La collecte concerne également les sur-blouses et charlottes jetables : cette matière permettra de fabriquer des objets éco-conçus et recyclables !
2 flux sont organisés :

  • la matière PP (centre des masques, des sur-blouses…) se destine au filage/tissage et à la confection de tee-shirts
  • le tour, les élastiques, les liens avec du fil de couture… constituent une matière « mélangée » destinée à être utilisée en injection de pièces plastiques (la barrette métallique est recyclée dans le flux déchets « métal » des entreprises.) »